L'Homéopathie en Pologne

Pour devenir homéopathe en Pologne, un étudiant doit suivre un cursus de 6 ans. Il doit réussir un examen portant sur la médecine traditionnelle dans un premier temps, puis un examen spécifique à l'homéopathie après trois années d'études.

Toutefois, la consultation d'un médecin homéopathe en Pologne est très difficile. Tout d'abord, la pratique de cette médecine étant totalement privée, le coût en est très élevé. En outre, les dates de visite sont souvent très espacées, compliquant la mise en place d'une relation de confiance entre l'homéopathe et son patient.

Il existe des pharmacies homéopathiques, mais les produits ne sont pas remboursés et cette pratique demeure très onéreuse et, donc peu utilisée. Selon des statistiques, seulement 50% des habitant en Pologne connaissent l'homéopathie et 30% l'ont déjà utilisée. Sans connaissance précise des principes de l'homéopathie, la population est souvent sceptique face à cette médecine.

Par ailleurs, en 2002, il a été découvert que certaines entreprises homéopathiques mettaient sur le marché des produits inefficaces, et payaient les médecins pour qu'ils en fassent la promotion aupès de leurs patients. Ce scandale porta fortement atteinte à la crédibilité de l'homéopathie, que les médecins tendent désormais à déconseiller à leurs patients.

Manifestation contre l'homéopathieAfin de mieux comprendre la place de l'homéopathie en Pologne, nous avons interrogé une pharmacienne homéopathique polonaise. 

×