Différences avec l'allopathie

Les principales différences entre l'homéopathie et l'allopathie pourraient être résumées dans le tableau suivant :

Homéopathie

Allopathie

Traitement qui utilise le principe de similitude : "Similia, similibus, currentur!"

La médecine conventionnelle

Effet placebo ? Une réelle controverse

Absence de controverse relative à l'effet Placebo

Le médicament est dilué à une dose minimale, considérée sans danger

Médicaments dont le dosage est plus fort, et potentiellement plus à risque

Aucune toxicité du fait du principe de dilution

Toxicité plus importante

Réputée sans effets secondaires

Effets secondaires possibles

Prend en compte la situation individuelle d'un patient, notamment l'aspect émotionnel et psychologique

Généralise la situation d'un patient à partir des symptômes

Traite le corps dans sa globalité

Traite localement une partie du corps

Attaque la cause d'une maladie

N'attaque pas systématiquement la cause de la maladie mais se concentre sur ses symptômes

Expérimentation sur l'homme

Expérimentation sur les animaux

Efficace dans les maladies aiguës

Apaise les symptômes des maladies aiguës

Efficace dans beaucoup de maladies chroniques (succès réputés fréquents sur ce type de pathologies)

Palliative dans certaines maladies chroniques

Inefficace quand le patient n'est plus en état de répondre

Efficace même quand l'organisme est épuisé

Peut guérir certains malades graves mais non lésionnels

Peut guérir certains malades lésionnels

Reconnue par l'OMS, bien que faisant l'objet de polémiques au sein de cet organisme, en particulier en ce qui concerne les maladies graves Reconnue par l'OMS
 Reconnue par le Commission Européenne  Reconnue par la Commission Européenne

Peu coûteuse

Coûteuse

Tous les médecins homéopathes ont aussi étudié l’allopathie

Le plus souvent, le médecin allopathe n’a pas étudié l’homéopathie