Loi de similitude


bv000005.jpg

Pour qu’un produit homéopathique soit efficace, il doit provoquer chez la personne saine, les symptômes identiques à ceux qui caractérisent la maladie à guérir. La « loi de similitude », formellement énoncée par Hahnemann, est l’un des meilleurs guides pour imaginer le potentiel thérapeutique des médicaments homéopathiques.

Cependant, il faut savoir que, si ce principe de similitude est une loi fondamentale de l’homéopathie, elle n’est pas universelle. En effet, certaines substances provoquent des symptômes quand elles sont prises à doses toxiques, mais sont incapables de guérir en dilution infinitésimale.C'est le cas par exemple des substances cancérigènes. A l'inverse, certains symptômes sont guéris par des substances en dilution sans que ces substances ne provoquent les mêmes symptômes chez l’homme sain.

 

 


 La similitude peut être recherchée selon trois voies différentes :

  • Au niveau du symptôme : allergies, eczéma par exemple.
  • Au niveau des modalités réactionnelles : transpiration pendant la fièvre, raideur des articulations notamment.
  • Au niveau de l’ensemble des symptômes, des syndromes et des modalités réactionnelles.

Cette notion d’analogie est également la base du vaccin. En effet, afin de provoquer la fabrication d’anticorps par l’organisme, on transmet une partie de la maladie au corps afin de le protéger contre cette même maladie. Ainsi, il est possible de faire un parallèle avec la démarche homéopathique.

En outre, nous pouvons remarquer que l’homéopathie utilise des degrés de similitude plus ou moins élevés. Le traitement des piqûres de guêpes en diluant le venin d’abeille par exemple, utilise un haut degré de similitude. Le même venin d’abeille peut être utilisé pour calmer une inflammation articulaire comportant les caractéristiques d’une piqûre d’abeille, avec un degré plus éloigné de similitude. 

Toutefois Samuel Hahnemann ne s'arrête pas au principe de similitude. La globalité et la dilution infinitésimale  sont également des principes essentiels de la doctrine homéopathique.

 

×