Interview avec une pharmacienne homéopathe polonaise

Interview avec la pharmacienne homéopathique, Joanna Kowalska (Pologne).

Pourquoi vous avez-vous choisi de travailler dans le domaine de l'homéopathie?

Parce que je pense que l’homéopathie est vraiment efficace, donc il n'est pas nécessaire d’intoxiquer notre organisme avec les médicaments allopathiques qui ont souvent des effets secondaires. En plus, l'atmosphère ici est très agréable et cela me fait beaucoup de plaisir.

Vous avez beaucoup de clients qui viennent à votre pharmacie?

Oui, nous avons beaucoup de clients, ils ne sont pas tous utilisateurs de l’homéopathie, mais j'ai observé que leur nombre a augmente depuis le dernier hiver. C'est peut-être l'effet des publicités qui encouragent les patients à pratiquer cette méthode de traitement.

Quel médicaments achètent-ils le plus souvent ?

Le plus souvent, ce sont des médicaments qui renforcent el système immunitaire, surtout en saison d’automne et en printemps, quand on tombe malade le plus. Pour la prévention, on leur propose l'Oscillococcinum qui se présente sous la forme de petites billes sucrées, constituée de foie et de cœur de canard.

Et donc pourriez-vous me le proposer pour mon rhume ?

Bien sur, il faut le prendre chaque six heures, pendant minimum trois jours, mais il ne faut pas oublier que seuls les médicaments ne suffissent pas. Il vaut mieux d’abord consulter un médecin avant de prendre le traitement que nous vous proposons.

Provoque-il des effets secondaires ?

Non, il faut pas oublier qu'on ne peut jamais avoir les effets secondaires en utilisant des médicaments homéopathiques en si petites doses. Les substances contenues dans ces médicaments sont 100 % naturelles.

Les patients en Pologne sont-ils bien informés face à cette technique alternative?

Non, pas du tout ! Souvent ils n'ont pas la moindre idée de ce qu’est ce type de traitement.

Quels sont les conséquences de ce manque d'informations ?

Au lieu de trouver une méthode de traitement qui leur va le mieux, ils n'utilisent que ce qu’ils connaissent et ce qui n’est pas forcément adapté.  Je pense qu'ils pourraient avoir plus de choix pour se soigner si l’homéopathie était davantage propagée.

 Quelles informations pourriez-vous donner aux personnes qui ne connaissent pas l'homéopathie?

L'homéopathie est une science trop vaste pour la résumer en quelques phrases. Si c'est une médecine douce, il ne faut pas se soigner seul, sans l'aide d'un spécialiste qualifié en matière homéopathique. 

Olga a ensuite pris en vidéo l'évolution de la prise de son traitement homéopathique que vous pouvez retrouver ICI.

 

×